23 septembre 2021 home

Apsys et le PLIE Grenoble-Alpes Métropole signent une convention pour l’emploi

Ce jeudi 23 septembre 2021 constitue une nouvelle avancée pour Neyrpic, marquée par la signature d’une convention de partenariat en faveur de l’emploi, entre Apsys et le PLIE Grenoble-Alpes Métropole. Cette signature fait suite à l’obtention définitive du permis de construire en juillet dernier.

Cette convention pour l’emploi a été signée par Christophe FERRARI, Président de Grenoble- Alpes Métropole, et Maurice BANSAY, Président fondateur d’Apsys, en présence de David QUEIROS, Maire de Saint-Martin-d’Hères, et de Céline DESLATTES, Vice-Présidente de Grenoble Alpes Métropole chargée de l’emploi, de l’insertion et de la jeunesse.

L’objet de cette convention consiste à fixer les règles de collaboration entre Apsys et le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) de Grenoble-Alpes Métropole pour la mise en œuvre des clauses sociales dans les marchés de travaux du projet Neyrpic.

Par cette dernière, Apsys s’engage à réserver 5% des heures de travail générées par le chantier de construction du futur pôle de loisirs Neyrpic à des publics éloignés de l’emploi. En contrepartie, le Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE), porté par Grenoble-Alpes Métropole depuis 20 ans, s’engage à accompagner Apsys dans cette démarche en mobilisant ses professionnels pour identifier les marchés les plus propices aux clauses, en repérant les candidats demandeurs d’emploi adaptés à ces besoins et en organisant des actions de recrutement tout au long du chantier.

Au total, ce sont environ 46 000 heures d’insertion sur deux ans qui seront générées durant les travaux, soit près de 29 équivalents temps plein en insertion.

Projet ambitieux et vertueux de requalification des usines Neyrpic situées en plein cœur de Saint-Martin d’Hères, Neyrpic vise à doter la commune d’espaces de vie, de loisirs et de partage attractifs et à contribuer à son développement économique, dans le respect des grands équilibres métropolitains, de l’histoire des anciennes usines et des exigences de la transition écologique. Au plan économique, le projet doit permettre la création et/ou le maintien de 2 100 emplois entre les phases construction et exploitation. Une part importante des travaux sera confiée à des entreprises du territoire, locales ou régionales : une charte a été signée en ce sens avec la Fédération Française du Bâtiment de l’Isère dès 2016.

« Je me réjouis que la signature de la convention avec le PLIE Grenoble-Alpes Métropole intervienne à une étape clé de Neyrpic : à quelques semaines du lancement des travaux de construction rendu possible par l’évolution récente et favorable de la situation administrative du projet. La signature de cette convention illustre la volonté d’Apsys, acteur responsable et engagé, d’agir concrètement en faveur de l’emploi et de l’insertion et de faire de Neyrpic un projet vertueux et bénéfique pour le territoire grenoblois. D’autres initiatives suivront sur le front de l’emploi. » Maurice Bansay

LIRE LE COMMUNIQUE DE PRESSE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *